Color Insight : Un outil pour la prospective utilisant le principe l'Abaque de Régnier

La méthode d'enquête abaque, d'expression des positions d'experts par des votes colorés et argumentés sur des thèmes partagés (Abaque de Régnier®), est un outil majeur et de plus en plus utilisé pour la consultation des experts et des parties prenantes en matière de prospective (cf Santé 2025, Alimentation et société 2025…).

Le Cercle des entrepreneurs du futur -animé conjointement par la Fondation Prospective et Innovation et le Cne-Cnam a financé le développement de l'outil logiciel qui faisait grandement défaut à l'ère des réseaux virtuels et du développement massif des enquêtes auprès des experts, y compris à l'international.

Cette réalisation innovante de la méthode Abaque, dans sa version grand public, est désormais en ligne gratuitement : www.colorinsight.fr.

Outil informatique accessible, qui permet à tous les utilisateurs potentiels de mettre en œuvre la méthode abaque de consultation des experts en prospective, Color Insight permet immédiatement la mise au point des enquêtes prospectives, en ligne (thème de l'enquête, items, sélection des experts, relance, suivi des réponses, mise en valeur des résultats…), y compris dans le cadre de son utilisation via les réseaux sociaux ou les smartphones.

Pour utiliser Color Insight, cliquez-ici
 
Pour penser et agir autrement : La prospective
 
 De l’Abaque de Régnier à Color Insight

Le principe de l’Abaque de Régnier® a été conçu par François Régnier en 1973 alors qu’il avait la charge d’animer des études de cas avec des groupes de prospective et des chercheurs de l’industrie du médicament. A cette époque François Régnier s’était rendu compte que certaines idées à forte valeur ajoutée n’étaient pas exprimées en réunion.

Pour y remédier il imagina le principe de l’Abaque, qui consiste à faire émerger et partager les représentations d’un groupe sur un sujet donné sous forme de vote coloré (comme les feux de la circulation) et argumenté.  Ex : « l’éducation à la santé est une affaire de spécialiste ».

La méthode Abaque de Régnier est une technique formalisée de consultation d’experts et d’acteurs faisant appel au jugement intuitif, particulièrement adaptée au recueil et au traitement d’informations qualitatives.

Si aujourd’hui nous disposons de puissants moyens de calcul pour saisir et traiter l’information quantitative (données économiques et financières notamment…), nous nous trouvons souvent désarmés devant l’information qualitative (représentations, vraisemblance d’hypothèses, …) qui constitue une grande part de la base des études prospectives et stratégiques. L’Abaque se révèle utile quand il s’agit de détecter les signaux faibles (opinions minoritaires d’aujourd’hui qui seront peut-être les évidences de demain)

Buts

COMPRENDRE
. Identifier et comprendre les représentations et analyses d’un ou de plusieurs groupes d’experts et d’acteurs sur des sujets d’intérêt communs ou partagés. Confronter les représentations de l’avenir entre plusieurs groupes d’acteurs sur ces mêmes sujets.

ANIMER ET PARTAGER. Animer un débat, une séance de formation, une réunion, une rencontre…en permettant à chacun de se positionner, de s’exprimer, de donner son avis et d’argumenter à partir d’une même affirmation, hypothèse, ou analyse proposée au groupe.

TESTER. Tester, valider les éléments clés d’une analyse prospective et stratégique auprès d’un groupe large d’experts et/ou de parties prenantes (acteurs du changement), après un travail de prospective exploratoire et de recueil de données, et avant que de construire le cas échéant des scénarios ou des propositions stratégiques.

Description de la méthode


À un groupe de personnes, pouvant aller de moins de dix (pour le groupe restreint) à plusieurs milliers (s'il s'agit d'une forme de sondage), on propose une série d’items (affirmations, hypothèses, messages clés…).

L’idée de base est de recueillir l’opinion des experts et acteurs,  chacun réagissant à chaque affirmation selon une gamme colorée qui traduit toute la hiérarchie des opinions possibles, de très favorable (vert), à très défavorable (rouge), le blanc symbolisant l’incapacité d’annoncer à répondre (rares étant en effet les personnes disposant d’une expertise dans tous les domaines.

La personne peut aussi décider de ne pas répondre, la couleur affectée à sa réponse est alors le noir. Les résultats collectés sont présentés dans une grille où se dessine alors la géographie du groupe


La logique colorée de l’Abaque de Régnier

•    Vert : “Je suis tout à fait d’accord”
•    Vert clair : “Je suis plutôt d’accord”
•    Orange : “J’ai un avis partagé”
•    Rouge clair : “Je suis plutôt pas d’accord”
•    Rouge : “Je ne suis pas du tout d’accord”
•    Blanc : “Je ne sais pas répondre”
•    Noir : “Je ne veux pas répondre”

En étendant la procédure à un ou plusieurs groupes et sur un ensemble de messages pour un sujet donné, il devient possible de construire une «carte du problème à trois dimensions». Il y a les lignes (messages ou items) et les colonnes (experts) et à l’intersection de celles-ci, les sept choix de l’échelle de décision ; cinq choix colorés, plus le blanc et le noir (la position du participant p sur l’item i).

Le traitement de l’information

Contrairement à un tableau de chiffres, la perception de l’information est globale et immédiate, tout en respectant l’individu qui n’est pas dilué dans une moyenne statistique. Cette échelle colorée utilisée dans une configuration en tableau (en ligne les sujets soumis au vote, en colonne les réponses de chaque expert sur ces sujets) constitue le principe de l’Abaque de Régnier.

Ce tableau coloré peut être facilement géré : histogramme par question, ordonnancements et classement des votes selon les différentes questions ou selon les experts, tris hiérarchiques… de façon à faire apparaître le sens du “dessin dans le tapis”. Les plages de consensus/dissensus sont immédiatement visibles.

La qualité d’une réponse ne vaut évidemment que par la qualité de formulation de la proposition, c’est pourquoi, comme le rappelle le Docteur François Régnier, “ si la synthèse colorée de l’Abaque accélère la communication, elle ne dispense pas d’investir le temps économisé en analyse préalable et minutieuse du vocabulaire du problème ”.

Outil Color Insight : apports fonctionnels


Différents outils ont été développés autour de la méthode Abaque d’expression des opinons par des votes en couleur, exploitant les possibilités nouvelles offertes par la micro-informatique et les boîtiers de votes électroniques, avec ou sans fil.

L’intérêt pour l’Abaque n’a jamais faibli, et l’outil continue d’être utilisé partout dans le monde, sous forme de cubes en bois, de magnets, ou de logiciels.
L’outil Color Insight, disponible en mode Cloud, (c'est-à-dire utilisable depuis n’importe quel navigateur Internet) marque un apport important :

•  Il devient possible de s’exprimer depuis n’importe quel téléphone mobile, en plus des ordinateurs classiques (y compris pour des utilisations en commun en salle, le téléphone remplaçant les boitiers de vote et l’appareillage associé),
• Il utilise la puissance des réseaux sociaux pour rendre possible l’organisation de consultations très larges, dans des coûts réduits,
•  Il ne sacrifie pas à la puissance de la méthode Abaque quand il est utilisé en salle, avec des participants présents physiquement.

 L’outil Color Insight permet de construire rapidement et dans des budgets réduits une enquête de perception.

 La possibilité de publier les résultats au format « réseau sociaux » permet, quand cela est souhaité, de prolonger l’échange sur l’intranet de l’entreprise.
L’utilisation des Smartphones et la collaboration sur Internet n’étant pas encore généralisés, il conviendra de vérifier avant toute utilisation que l’audience concernée maitrise les outils du web 2.0.

Dans le cas contraire, on pourra utiliser l’outil en mode « convocation par email », ou les formulaires papier.


 

Je crée mon compte sur La Prospective :

CREER UN COMPTE